Film de vampire pour Varroa destructor !

image_pdfimage_print

ou le vampire vampirisé !

Aimez-vous les films d’horreur ?

Moi, pas trop, mais quand c’est le varroa la victime du vampire, j’aime bien.

Avez-vous déjà entendu parler de Chelifer cancroides ? Non, cela n’a rien à voir avec Scolarus cancroide, ou écolier cancroïde, c’est à dire le cancre qui se réfugie près du radiateur, au fond la classe.

Chelifer cancroides est aussi appelé le scorpion des livres. Le scorpion du livre… le "vampire du varroa"

Ne soyez pas étonnés de trouver un “pseudo scorpion” en déplaçant un tas de vieux papiers un peu humide. Avec une taille de 3-4 mm, il est donc nettement plus petit que les vrais..!
Ces arachnides, donc 4 paires de pattes, se déplacent aussi bien en avant qu’en arrière et possèdent également des pattes-mâchoires ou “pinces” qu’ils tiennent devant eux.
Redoutables prédateurs, ils sont très utiles en chassant les acariens, les psoques et autres invertébrés, en les saisissant avec leurs pinces. Ils s’attaquent à des proies plus grosses les tuant instantanément grâce aux glandes à venin situées à l’extrémité de leurs pinces.
Cependant, ils sont inoffensifs pour l’être humain car leur taille infime les empêche de percer notre peau…tant mieux.
(http://www.comas.ch/nuisibles/scorpion.php)

Alors, voici un film sur ioutioub : http://youtu.be/y1zdancXRDg … il dure environ 18 minutes, le texte est en anglais mais on comprend très bien qui est le méchant et qui est gentil (pas beau du tout pourtant !) qui gagne à la film.

Bon spectacle !

Enfin, il reste un petit problèmeChelifer cancroides se trouve généralement dans les vieux papiers, du genre vieilles bibliothèques, archives… tandis que Varroa destructor préfère la compagnie des abeilles… en mettant des vieux bouquins d’apiculture dans des ruches, on pourrait peut-être envisager un début de solution !

PS: si cela vous donne envie de commenter, c’est ci-dessous !

 

Ce contenu a été publié dans Butiné ici ou là. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *