Des miels contaminés partout dans le monde !

Vous avez certainement lu ces jours-ci au moins un article dans la presse locale ou nationale traitant des résidus de pesticides dans les miels.

Néonics : les trois-quarts des miels du monde sont contaminés…

« À l’origine, c’est une expérience de science citoyenne, raconte Alexandre Aebi, chercheur à l’université de Neuchâtel (Suisse) et coauteur de ces travaux. Tout a commencé en 2013 avec une exposition sur l’apiculture au jardin botanique de Neuchâtel, dans laquelle les visiteurs étaient invités à apporter un pot de miel acheté au cours de leurs voyages, si possible directement à des petits producteurs locaux. »

Reportez-vous aux articles concernant les pesticides :
DDT-Amitraze et Fipronil…
Pour un peu on regretterait le DDT

Environ 300 pots de miel venant de tous les horizons ont ainsi été recueillis… Toutes les latitudes étaient représentées. Les auteurs de l’étude ont retenu 198 miels différents pour l’analyse.

Cinq molécules de la famille des néonicotinoïdes ont été recherchées : imidaclopride, acétamipride, thiaméthoxame, clothianidine, et thiaclopride. Dans 75% des échantillons , au moins l’une de ces molécules a été retrouvée.

Pour en savoir plus, il vous suffit de consulter l’article écrit par Stéphane Foucart, publié par Le Monde le 5 octobre dernier.